Test : êtes-vous plutôt un guitariste rythmique ou soliste ?

 

La grande majorité des guitaristes a des facilités pour être soliste, ou des facilités pour être rythmique.

Beaucoup d’entre nous sommes motivés pour apprendre la guitare grâce au solo d’un guitariste que nous admirons. C’est souvent en voyant un guitariste prestigieux jouer son solo phare sur scène qu’on a envie d’acheter une guitare et d’apprendre tout de suite. C’est emballant, et ça permet de garder la motivation.

Mais, dans la guitare il n’y a pas que les solos, le domaine de la rythmique est tout aussi passionnant.

Et d’ailleurs, on ne compte plus les guitaristes qui sont devenus connus pour être des génies de la rythmique : The Edge, Keith Richards… On peut être un guitariste très renommé sans faire des solos tout le temps !

Il existe des questions concrètes pour savoir si vous êtes plutôt rythmique ou soliste. Vous êtes curieux ? Nous aussi, regardons ça ensemble !

 

Le test en 12 questions

1 / Quand vous jouer avec des amis, vous vous focalisez sur :

  • L’ambiance, l’atmosphère
  • La batterie

2 / Les gammes que vous jouez sont :

  • Mineures harmoniques, mélodiques, etc…
  • Aucune gamme

3 / En concert, vous êtes captivé par :

  • Le guitariste soliste
  • Toute la rythmique

4 / Le trio idéal pour vous :

  • Un trio plutôt psyché, genre The Jimi Hendrix Experience
  • Un trio plutôt nerveux, genre Green Day

5 / Votre opinion sur le « air guitar » :

  • C’est rigolo !
  • C’est juste idiot.

6 / Pour vous, l’harmonique sifflée c’est :

  • La botte secrète du soliste
  • Un son agressif qu’on peut facilement éviter

7 / Votre solo préféré :

  • « Comfortably Numb » de Pink Floyd
  • « Smell Like Teen Spirits » de Nirvana

8 / Votre modèle de guitare préféré :

  • Gibson Les Paul
  • Gibson SG

9 / Votre opinion sur les modes, les différentes tendances du moment :

  • Indispensable pour improviser
  • Ça change trop rapidement

10 / Le véritable Guitar Hero parmi les 2 suivants :

  • Jimmy Page
  • Keith Richards

11 / Votre riff préféré :

  • « Heartbreaker » de Led Zepplin
  • « Are You Gonna Go My Way » de Lenny Kravitz

12 / Votre rythmique préférée :

  • « Times Like These » des Foo Fighters
  • « Purple Rain » de Prince

 

Résultat du test

Chaque première réponse représente l’état d’esprit du soliste. Chaque seconde réponse représente, évidemment, celui du rythmique.

Si vous êtes à ex æquo, félicitations, vous êtes le guitariste polyvalent ! Néanmoins, creusez plus profondément qu’avec ce test pour savoir quel côté domine subtilement l’autre. Vous pouvez par exemple demander à vos amis de savoir ce qu’ils en pensent. Ou apprendre des solos et des rythmiques pour voir avec lesquels vous êtes le plus à l’aise, tout simplement.

 

Non, les solistes ne sont pas parfaits

Souvent, on s’imagine que les solistes sont les guitaristes ultra talentueux, charismatiques, les superstars des groupes. Mais on a tendance à oublier la partie immergée de l’iceberg. Effectivement, sous ses airs de rock star internationale, le soliste en est arrivé là peut-être à cause de gros travers, qui ont tendance à énerver le batteur et le guitariste rythmique (c’est bien connu, le bassiste c’est le mec tolérant…).

Les solistes peuvent être des flemmards. Ils ont trop la flemme d’apprendre les riffs, ils préfèrent improviser un solo tranquillement plutôt que de taffer un riff avec un métronome en boucle.

Ils sont parfois juste égocentriques. Ben oui, vu qu’il est soliste il s’ennuie sur les parties entièrement rythmiques où il peut être carrément sans rien à jouer. Du coup il va s’amuser à occuper tout l’espace pour montrer qu’il existe. Il va aussi faire durer son prochain solo pendant 5 minutes. Normal, il n’écoute pas les autres. Du coup, le batteur tire la grimace.

Ils ne peuvent pas s’empêcher de « meubler ». Qui n’a jamais vu un soliste sortir quelques notes entre un couplet et un refrain histoire juste parce que Monsieur était trop inspiré. En général, ça plait pas trop au chanteur. Du coup il tire la grimace pendant ce passage là.

Le soliste est instable. Les rares fois où on lui demandera de tenir un riff ne serait-ce que 30 secondes, il ne pourra pas s’empêcher de le lâcher au bout de 10 secondes pour jouer un petit solo.

 

CONCLUSION

N’oubliez pas que, un soliste n’est pas forcément meilleur qu’un rythmique. Le travail du guitariste rythmique est souvent négligé. En effet, celui-ci doit quand même jouer avec une grande régularité, au métronome, en rythme avec le bassiste et le batteur, le tout en répétant des riffs avec endurance et sans erreur.

Le soliste a souvent le beau rôle, et c’est compréhensif. Mais ne confondez pas le niveau avec « l’image ». Les solistes ont eux aussi des faiblesses. Et c’est justement ça qui est beau. Voir un soliste combler les faiblesses d’un soliste, et un rythmique combler les faiblesses du soliste.

Il ne faut surtout pas être concurrent. Il faut jouer ensemble. Car, un morceau réussi, c’est une rythmique précise et régulière avec un solo propre et beau.

Nous espérons avoir réconcilié les solistes et les rythmiques avec cet article.

Dites-nous dans les commentaires si vous êtes plutôt rythmique ou soliste ! 😉

Laisser un commentaire