L’impact d’Elvis Presley dans la musique

La légende : Elvis Presley

Elvis Presley

La légende dit que le 6 juillet 1954, le rock est né grâce à Elvis Presley. Voyons voir pourquoi.

Jeunesse et influences

Le personnage d’Elvis Presley a impacté l’histoire de la musique. Il est né dans le Tennessee le 8 janvier 1935 et a grandi en entendant des chants d’ouvriers agricoles noirs. C’est ainsi que, de 1937 à 1944, Elvis découvre les gospels. C’est à l’église qu’il apprendra les pas de danses des prédicateurs (ceux qui prêchent) noirs ou blancs. Les gospels et les chants des ouvriers noirs sont donc les bases de l’inspiration de la future légende. Le 8 janvier 1945, sa mère lui offre une guitare et il s’empresse d’apprendre le rythm ‘n’ blues.

En 1948, la vie est misérable à Tupelo, à tel point que la famille d’Elvis décide d’aller habiter à Memphis. En effet, le commerce du coton y prospère. C’est une ville frontière entre la culture blanche et la culture noire. A cause de ce changement brusque, Elvis se sent déraciné et il passe toutes ses soirées à écouter une nouvelle radio qui diffuse du rythm ’n’ blues (Robert Johnson, Arthur Crudup, Muddy Watters), de la Country de qualité (Ernest Tubb, Jimmy Rodgers, Bill Monroe ou Hank Williams) et quelques Gospels.

Les émotions positives que lui apporte la musique l’aident à supporter son déracinement et sa survie. En 1949, il apprend le piano et refuse d’apprendre le solfège. C’est en jouant et chantant à l’oreille que sa mémoire extraordinaire se révèle. En effet, il peut jouer un morceau après l’avoir entendu 2 ou 3 fois.

Elvis Presley acquiert petit à petit des habitudes afro-américaines autant en terme de style vestimentaire, qu’en terme de musique et langage. Il s’inspire grandement des bluesmen. Elvis décide d’avoir un style encore plus provocateur en portant les rouflaquettes et la coupe de cheveux des routiers. À force de parler et chanter comme eux il va causer des problèmes à la communauté « blanche ». Il va se reconnaître petit à petit dans la communauté afro par son amour pour le blues et Dieu.

Cependant, il n’oublie pas ses racines liées à la musique country et la culture blanche. Il utilisera l’argent qu’il gagne dans ses petits boulots pour aller voir les concerts et c’est là qu’il sera inspiré par B.B. King et Rufus Thomas (stars du blues). En 1951 Bill Haley et The Saddlemen provoquent un choc dans la musique country. Durant l’année 1952, il se passe une mini révolution sociologique, en effet le rock’n’roll va bientôt naître puisque la jeunesse commence à vraiment s’ennuyer.

 

Premiers enregistrements

Le 1er janvier 1953, Elvis se lance dans les petits concerts. En premier lieu, il va aller au studio de Sam Phillips pour graver seul avec sa guitare un disque acétate (anciens disques) contre 4 dollars. Le King est déçu du résultat mais il va quand même rencontrer Marion Keisker. Elle est l’assistante de Sam et elle le trouve paradoxalement timide avec un style vestimentaire extravagant.

Il dira qu’il chante Hillbilly et que ce son ne ressemble à aucun autre. Elle sait que ce sont les caractéristiques qui révèlent les vraies stars. Puis, en février 1954 Elvis signe un vrai contrat, et il aura 10 dollars par soir pour chanter au Eagle’s Nest Ballroom.

1954-august-7-eagles-nest-ad
Affiche publicitaire de 1954 du Eagle’s Nest

 

Ascension

C’est à ce moment précis que le jeu de scène d’Elvis va se révéler, et le public sera en délire. Et enfin le lundi 6 juillet 1954, à Memphis, c’est là que toute la musique américaine va prendre un choc. En effet, au 706 Union avenue, chez Sun Records, Sam Phillips enregistre Elvis Presley. À ce moment là, sont tous réunis dans le studio : Sam Philipps, Elvis Presley, Scotty Moore & Bill Black. Ils enregistrent « That’s Alright Mama » d’Arthur Crudup et « Blue Moon of Kentucky », une chanson de Bill Monroe.

Le son qui sort est unique et c’est un style qu’on appellera un an plus tard le rockabilly. Elvis Presley a réussi à créer le mélange entre la musique noire et la musique blanche, entre la musique rurale et la musique citadine. A ce moment précis, une icône est née.

Ce succès est tel que le label RCA, décide de collaborer avec lui pour lui offrir la plus grande carrière qu’un rockeur puisse rêver. Il a été idolâtré par toute une génération et ses apparitions déclenchaient des émeutes. Sa voix est chaude, sensuelle et vibrante. Il plait tellement aux américains et aux américaines qu’il se lance dans les films dès 1956.

Il prend ensuite le rôle de star du cinéma plutôt que de rockeur pour les jeunes. Le public ne le reconnaît plus dans ses jeunes années même s’il poursuit les concerts. Notons tout de même un record inégalé : en 1970, 3 de ses singles dépassent le million d’exemplaires et 3 albums le million de dollars.

 

Déclin et mort mystérieuse

Journal The Sun, 17 août 1977

Cependant, sa vie se termine mal avec des problèmes de santé et il est retrouvé mort le 16 août 1977 à son domicile, suite à une overdose de médicaments.

La mort d’Elvis est mystérieuse. En effet, le médecin du King a été radié de l’ordre des médecins pour ne pas avoir su gérer la prise en considérée de médicaments par la star… La première chose étrange est qu’Elvis s’est retranché dans sa salle de bain avant son overdose de médicaments alors qu’il était constamment suivi dans tous ses déplacements à cause de ses problèmes de santé.

De plus, à l’hôpital on a essayé de réanimer le corps du chanteur alors qu’il était déjà froid. Effectivement, on raconte que les médecins ont essayé de le réanimer pendant 40 minutes au lieu de le transporter à l’hôpital tout de suite.

Certains pensent que c’était pour faire un lavage d’estomac car beaucoup pensaient qu’Elvis se droguait. Et la drogue ternissait son image évidemment. De plus si les journalistes savaient qu’il se droguait ils auraient posé des questions sans scrupule à sa famille. De plus,  le nettoyage de la salle de bain avait été fait bien avant que la police arrive sur les lieux. Cela indique clairement la volonté de cacher des indices compromettant. La rumeur dit que sa disparition était volontaire. Tous ces éléments montrent que cette théorie largement possible.

Voyons d’autres éléments encore plus troublants…

Tout d’abord, le certificat officiel de décès a été rédigé deux mois après sa mort.. Et le corps était à découvert pour les funérailles et certaines personnes ne reconnaissaient pas le King. D’autres disaient même que ses rouflaquettes étaient collées. Deux heures après la nouvelle de la mort d’Elvis il paraîtrait que quelqu’un lui ressemblant avaient acheté un billet d’avion pour Buenos Aires. Or, le billet correspondait au nom de John Burrows, et le King utilisait très souvent ce nom.

Une femme appelée Miss Foster aurait reçu un coup de téléphone d’Elvis qui lui disait qu’il voulait laisser tomber la tournée en disant que ce n’était pas un problème de santé puisqu’il se sentait très bien. Aussi, il paraît qu’il ne voulait plus sortir de chez lui à cause de son surpoids et de la ruée de paparazzi.

Personne n’a réclamé l’argent de son assurance vie. Les bijoux de sa mère ont disparu juste avant sa mort et d’autres objets très importants pour lui n’ont jamais été retrouvés non plus. 1 million de dollars ont été prélevé sur son compte avant de mourir. Ils n’ont jamais été retrouvé. Et enfin, le plus frappant c’est que le médecin a annoncé à 16h que le King était mort d’une arythmie cardiaque alors que bizarrement l’autopsie n’avait pas encore été pratiquée !

 

Conclusion

Elvis a créé le rockabilly, qui donnera ainsi naissance au rock ‘n’ roll quelques années plus tard. Il a toujours voulu mélanger la culture blanche à la culture noire dans sa musique, et il a réussi. Ainsi, il a créé le parfait mélange entre le rythm ‘n’ blues et la country. Le rock d’aujourd’hui ne serait sûrement pas ce qu’il est sans le génie qu’était Elvis Presley, alias le King.

Presley 1954

Laisser un commentaire