4 accords, 70 tubes

Aujourd’hui, plus de 70 tubes ont été composés à partir des 4 mêmes accords

En effet, il existe une recette miracle, une potion magique. Comme on dit à l’américaine, il y a un « trick ». Michaël Gregorio a d’ailleurs fait un sketch plutôt sympathique avec ces 4 accords miracles. C’est un imitateur très talentueux.

 

Pourquoi sonnent-ils aussi bien ?

L’ensemble des lois qui régissent la musique dans sa notation, son intonation, sa structure, sa mélodie, et son harmonie forment un système qu’on appelle le « système tonal ». On nomme « musique tonale » l’ensemble des musiques et des styles musicaux qui respectent ce système.

Une tonalité est une gamme de sept notes, définie par sa tonique (appartenant à l’échelle diatonique) et son mode (majeur ou mineur). Par exemple : la tonalité de « sol majeur ». Il faut savoir qu’il y a 12 tonalités du DO au SI.

Dans la musique tonale, les accords ont tous un rôle, un but. En fonction de leur sonorité et de leur position dans la gamme.

Donc il existe des « combinaisons gagnantes » et des « combinaisons  inachevées ». C’est-à-dire que certaines suites d’accords, appelées combinaisons inachevées, vont laisser l’oreille sur sa faim car il n’y aura pas de cycle cohérent entre les sonorités des accords. Vous allez avoir l’impression qu’il manque quelque chose. Les combinaisons dites gagnantes sont celles dont chaque accord, en terme de sonorité, est la suite parfaite de celui d’avant.

D’où les 4 accords magiques dont on parle, qui forment la combinaison gagnante la plus parfaite.

Ils forment la suite d’accords la plus joyeuse et entraînante, et qui reste toujours en tête. Il existe plusieurs variantes. Chaque année, dans tous les styles, et dans toutes les tonalités.

 

Pourquoi les utiliser ?

Si vous êtes débutant à la guitare, au piano ou sur un autre instrument typique de la musique pop ou de la musique rock, nous vous conseillons d’apprendre ces quatre accords. Cette suite d’accord permettra d’accompagner des centaines de chansons que ce soit en rythmique ou en soliste. C’est aussi très pratique quand vous êtes en soirée avec votre guitare mais que vous ne savez pas quoi jouer.

Parfois ils peuvent être seulement sur un passage, mais souvent, c’est le morceau en entier. L’avantage c’est que c’est simple à jouer car ces accords ne contiennent aucun barré. Ils sont aussi très faciles à enrichir, c’est-à-dire qu’on peut facilement ajouter des notes. La seule chose que vous devez adapter c’est la rythmique. Ce qui est très simple.

Un autre gros avantage est que, plus on apprend de chanson avec ces 4 accords, plus on les reconnait, et plus on apprend facilement les nouvelles.

Un exemple très flagrant avec notre bien aimé Christophe Maé. La quasi-totalité de tous ses gros succès sont basés sur les quatre mêmes accords.

Vous serez donc content de réaliser que vous pouvez apprendre toutes ses chansons rien qu’en connaissant ces accords. Dans le style français des 4 accords magiques, on pense aussi à Grégoire – « Toi + Moi », Gérard De Palmas – « Une Seule vie », et Cookie Dingler – « Femme libérée ».

Si vous êtes plus du genre anglais/américain vous allez aussi bien les aimer ! On les retrouve, notamment dans : Scorpions – « Still Loving You », The Cranberries – « Zombie », The Offspring – « The Kids Aren’t Allright », Sum 41 – « Still Waiting », et Green Day – « Holiday ».

 

Quelques morceaux connus avec les 4 accords miracle

Voici une liste, avec ces 4 accords magiques. Ce n’est évidemment pas la liste complète. Elle est très longue (on peut facilement en compter au moins 70). Et elle s’allonge toujours à l’heure où j’écris ces lignes.

Nous allons donc citer les plus connus, surtout dans la pop et le rock. Ils ont parfois été transposés ou renversés, mais on les retrouve toujours.

  • Pep’s – Liberta
  • MGMT – Kids
  • Jason Mraz – I’m Yours
  • One Republic – Apologize
  • Grégoire – Toi + Moi
  • Grégoire – Danse
  • Grégoire – Rue des Etoiles
  • Grégoire – Ta Main
  • Grégoire – Soleil
  • Christophe Maé – Ca Fait Mal
  • Christophe Maé – Dingue Dingue Dingue
  • Christophe Maé – Belle Demoiselle
  • The Beatles – Let It Be (refrain)
  • Cookie Dingler – Femme Libérée
  • Daddy DJ – Daddy DJ
  • Gerald de Palmas – Une Seule Vie
  • Gerald de Palmas – Au Paradis (refrain)
  • Tracy Chapman – Talking About a Revolution
  • Tracy Chapman – Telling Stories
  • Kyo – Le chemin
  • Kyo – Dernière Danse
  • Saez – Jeune et Con
  • Bob Marley – No Woman No Cry (avec quelques variations)
  • Damien Rice – 9 Crimes
  • Iggy Pop – The Passengers
  • Shania Twain – That Don’t Impress me Much (refrain)
  • Eagle Eye Cherry – Save Tonight
  • Coldplay – The Scientist (couplet)
  • The Cranberries – Zombie
  • Cali – Elle m’a Dit (couplet)
  • Blink 182 – What’s my Age Again
  • U2 – With or Without You
  • Green Day – 21 Guns
  • Khaled – Aïcha
  • Jenifer – Au Soleil
  • Tim Minchin – Canvas Bags
  • Noir Désir – Comme Elle Vient
  • Red Hot Chili Peppers – Don’t Forget me
  • Red Hot Chili Peppers – Snow (Hey Oh)
  • Red Hot Chili Peppers – Otherside
  • Bruno Mars – Grenade
  • Emmanuel Moire – Je Fais de Toi Mon Essentiel
  • Joan Osbourne – One of Us
  • La Fouine – Papa
  • James Blunt – Superstar
  • Sum 41 – Thanks for Nothing

 

Les 4 accords miracle sur le manche

L’exemple le plus courant de ces 4 accords miracle est la suite (dans l’ordre) :  LA mineur, FA, DO, SOL. Cette série est transposable dans toutes les tonalités. À la guitare, la série d’accord qu’on trouve le plus souvent et dans le plus de musiques est, dans l’ordre, MI mineur, DO, SOL, RÉ.

Voici les grilles d’accord. Chaque chiffre correspond à un doigt de votre main gauche. 1 = index / 2 = majeur / 3 = auriculaire / 4 = annulaire. La croix (x) signifie qu’il faut étouffer la corde, ne pas la jouer. Le rond (0) signifie qu’il faut jouer la corde à vide.

Auteur : « Scheme42 » (Wikibooks) – Licence Creative Commons

 

 CONCLUSION

Généralement, 2 types d’avis se confrontent sur sur ce sujet. D’un côté c’est clair et net, on remarque un gros manque de créativité de la part des musiciens de pop/rock moderne.

C’est vraiment dommage de rester toujours dans ces 4 accords alors qu’il existe une multitude d’accords dans la musique.

Et d’un autre côté, c’est quand même pratique d’avoir 4 accords « repère ». Quand on ne sait pas quelle rythmique composer, ou que l’on n’a rien à jouer quand on est en soirée, c’est quand même sympa de pouvoir se reposer sur ces 4 accords.

On peut aussi voir ça comme une différence « culturelle ». En effet, nous pensons que le plus important dans la musique occidentale moderne est la mélodie. Donc pas besoin de se fatiguer à sortir des rythmiques novatrices.

Et peut-être que, dans d’autres cultures, la principale source d’inspiration est la rythmique. Ou peut-être qu’en occident l’émotion de ces 4 accords priment sur la créativité.

Toujours est-il que, maintenant, vous saurez.

Pensez-y quand vous écouterez le prochain tube ! 🙂

 

Laisser un commentaire