11 backing tracks pour s’entraîner aux solos

Nous avons décidé de vous livrer 11 backing tracks sélectionnées par nos soins.

US band Rage Against the Machine band performs on stage on June 4, 2008 at the Bercy Palais Omnisport in Paris as part of the band’s European tour. (Photo credit should read BERTRAND LANGLOIS/AFP/Getty Images)

En premier lieu, qu’est-ce qu’une backing track ?

En fait, c’est une musique sur laquelle on a enlevé la guitare soliste en laissant tout le fond rythmique. Par fond rythmique, nous voulons dire : guitare rythmique, basse, batterie et éventuellement d’autres instruments comme les synthés. Ça permet de s’amuser à jouer des solos ou des rythmiques improvisés.

Alors tout d’abord, pour nous, les deux musiques incontournables en backing tracks : Stairway To Heaven de Led Zeppelin et Comfortably Numb de Pink Floyd. Là, c’est vraiment la crème de la crème en terme de backing tracks. En particulier pour ceux qui aiment les sons planants, vous avez de quoi faire. Et ensuite, nous avons sélectionné les backing tracks de divers compositeurs de YouTube. Ça va de la balade jusqu’au djent, en passant par le blues, le rock, et le metalcore.

Ainsi, notre but ici est de vous offrir un gain de temps pour vous permettre d’éviter de passer 3 heures sur YouTube à chercher les meilleures des backing tracks, ou les meilleures des chaines Youtube. Voici donc finalement, pour nous, les 11 meilleures backing tracks de Youtube.

 

1. « Stairway To Heaven » de Led Zepplin

 

2. « Comfortably Numb » de Pink Floyd

 

3. 80’s Ballad Style Backing Track – G# minor

 

4. Slow Rock Blues Backing track in A minor

 

5. Sad Emotional Guitar Backing Track In A Minor

 

6. Acoustic Rock Guitar Backing Track In G Major

 

7. Sad Guitar Backing Track in D Minor

 

8. Rock Backing Track Jam in Bm

 

9. E Minor Metalcore / Metal / Rock Guitar Backing Track

 

10. C Minor // Metalcore Drop C // Backing Track // 150BPM

 

11. B Minor Djent / Metal / Progressive / Melodic Guitar Backing Track [7 string]

 

Pour aller plus loin

En fait, au-delà de s’amuser et d’improviser des solos il y a un tout un enseignement derrière les backing tracks. Laissez-nous vous raconter une histoire. C’est l’histoire d’un guitariste de l’équipe de coursdeguitare.fr.

Quand il a commencé à apprendre la guitare, il n’avait pas beaucoup de notions en terme de tempo. Ainsi, il jouait beaucoup mais alors vraiment beaucoup au hasard à vrai dire, et il ne se souciait pas du tout de savoir s’il était dans les temps. Puis, il s’est rendu compte qu’il y avait quelque chose de génial existait : le métronome. (Quelle découverte !)

Ça lui a changé la vie. En effet, ce petit bip lui a fait comprendre que ce n’était forcément évident voire inné de jouer en rythme, surtout quand on commence à aborder le métal. Alors il s’est mis à télécharger Guitar Pro pour avoir un métronome modifiable.

 

Ensuite il s’est dit que ce serait cool d’avoir une batterie, une basse, et éventuellement un peu de violon et de piano. Pour tout simplement avoir un rythme derrière soi, un rythme motivant. Parce que bon le bip ça va 5 minutes. Il s’est donc mis à rajouter des instruments virtuels sur tablature.

Alors évidemment, nous pensons que ce n’est pas un secret pour vous mais les instruments virtuels sonnent bien dégueulasse sur Guitar Pro. Du coup il voulait une rythmique qui soit un peu plus potable (quand même). Alors let’s go sur Google avec des mots clés comme rythmique rock sans guitare, rythmique rock sans soliste, guitare rythmique batterie sans soliste. Bref, en fait il cherchait ce qu’on appelle des backing track.

Et enfin, au bout de quelques (beaucoup en fait, il était pas très doué) quarts d’heure de recherche (entrecoupées de quelques crises de nerf) il a enfin trouvé des backing tracks. Et là vous allez nous demander, ok c’est cool votre histoire, et alors ?

 

À retenir

Toute cette histoire pour vous dire 2 choses.

Premièrement, c’est qu’on ne se rend pas compte de la vitesse à laquelle on joue et du respect qu’on accorde au tempo. Généralement on ne joue pas avec une rythmique derrière soi au début, ou alors pas assez souvent. Alors mettez-vous y dès le début. NOW.

Secondo, c’est qu’on veut vous offrir un raccourci de temps en vous montrant directement ce que c’est une backing track sans que vous ayez à rechercher sur Internet les différentes définitions et les meilleurs exemples. Le temps c’est de l’argent. C’est un grand principe de coursdeguitare.fr : vous faire gagner du temps.

 

CONCLUSION

Pour conclure, il faut savoir que le moment ou un guitariste progresse le plus vite, c’est quand il joue en groupe. De plus, si vous avez des problèmes de rythme, c’est donc super important de jouer dans un groupe au début. Ainsi, dès que vous commencez à jouer vos premiers morceaux et à maîtriser vos premiers accords et notes, formez un groupe ou cherchez en un à rejoindre.

En effet, les guitaristes ayant atteint un niveau exceptionnel vous diront tous une chose : jouez en groupe et vous allez progresser 10 fois plus vite. Alors, là, vous vous demandez pourquoi ? Pourquoi le fait de jouer en groupe accélère nos progrès ? Et bien rendez-vous dans votre e-book offert avec des explications de qualité, en partie sur ce sujet. Rendez-vous aussi sur les prochains articles sur les groupes.

Allez, déchainez-vous sur les backing tracks maintenant !

N’hésitez pas à nous dire celles que vous adorez dans les commentaires !

Laisser un commentaire