Top 10 des riffs pédagogiques sur la guitare électrique pour les guitaristes intermédiaires

Nous avons sélectionné 10 riffs particulièrement pédagogiques pour les guitaristes intermédiaires sur guitare électrique

Sur guitare électrique comme sur guitare acoustique, il est indispensable d’apprendre des morceaux pour progresser rapidement. Voici quelques pépites.

 

1. Metallica – Enter Sandman

Là, on commence les choses sérieuses, c’est vraiment la musique idéale pour faire ses premiers pas dans le métal. Metallica est parmi les pionniers dans ce style. On a un bon cocktail : des arpèges en clean suivis d’une rythmique en palm mute (palm mute = gratter en étouffant légèrement) et en distorsion (mode saturé). Jouer le tout proprement, avec une pédale d’effet pour la transition clean-saturé, est un très bon objectif.

 

2. AC/DC – Thunderstruck

Toute l’essence de cette musique est dans les premières notes, celles jouées par Angus Young. Si vous voulez passer au niveau supérieur, vous êtes bien tombé. On peut jouer cet air de 2 manières : soit au médiator pour les débutants, soit au tapping pour les plus téméraires, qui est une technique avancée. C’est très bien pour se forger non seulement sur la rapidité du médiator, mais aussi sur la coordination entre les 2 mains. Maîtrisez les 2, et vous ferez sérieusement un bon en avant.

 

3. Nirvana – Smell Like Teen Spirits

Sans aucun doute le meilleur titre de Kurt Cobain, qui comporte plusieurs aspects techniques et difficultés intéressantes pour un apprenti. Déjà, le changement d’énergie brusque entre le couplet et le refrain : il est vraiment intéressant de savoir se contrôler en envoyant tout sur un refrain et en se calmant très rapidement sur un couplet dans ce genre de musique, autant sur scène que sur sa guitare. Ensuite, ce même changement vous fait passer de la distorsion au clean, donc c’est un très bon entraînement pour ceux qui ont du mal avec leur pédale d’effet. Et enfin, le grattage de cordes totalement étouffées (dead notes) entre 2 accords normaux de manière rapide n’est pas non plus à négliger. Ces 3 points sont réellement intéressants à travailler.

 

4. Rage Against The Machine – Killing in the Name of

Ce groupe est particulièrement connu pour avoir mélanger 2 genres : le rap et le métal. Il est aussi connu pour son guitariste très talentueux Tom Morello qui s’est spécialisé sur la maîtrise des effets qu’on peut appliquer à la distorsion. Rien de bien méchant dans cette rythmique-là, si ce n’est quelques notes à gratter en les étouffant totalement. C’est donc un très bon choix pour commencer à s’initier au métal.

 

5. The Animals – The House of the Rising Sun

Morceau mondialement connu qui est un très bon moyen de passer au niveau supérieur en terme d’arpèges. La difficulté est de bien laisser sonner toutes les notes. D’ailleurs, pour anecdote, dans les premières notes du morceau il existe une coquille : une note étouffée qui ne devrait pas l’être ! On pardonnera les artistes étant donné le succès transgénérationnel et mondial de leur musique.

 

6. Mötley Crue – Dr Feelgood

Riff plutôt sympa sorti en 1989. L’intérêt ici, est d’appréhender le passage des notes aux accords rapidement. Le tout en rythme décalé. C’est le genre de rythme qu’on a du mal à avoir au début, faites attention à votre main droite pour bien rester dans le tempo. Utilisez les cordes à vide pour passer rapidement vos doigts pour les accords.

 

7. ZZ Top – Sharp Dressed Man

SACRÉS BARBES ! Dans le même genre que le précédent, parfait pour s’initier à la transition entre notes et palm mute. On pimente un peu le jeu avec un hammer on et quelques dead notes. donc attention à ne pas s’en mêler les pinceaux entre les différentes techniques, et attention à la gestion des doigts à la main gauche. A la base ce riff est fait pour être partagé entre deux guitaristes. Mais en s’arrangant on bien, on peut le faire tout seul.

 

8. Doobie Brothers – Long Train Running

C’est plutôt intéressant pour apprendre à jouer des accords barrés de manière rapide au médiator. En effet cette pépite de 1973 est très intéressante et rythmiquement, c’est très représentatif des rythmes funk. Attention à bien maîtriser l’accord barré avant de se lancer dans ce genre de riff. Entraînez-vous bien à l’aller-retour au médiateur, et aux dead notes, séparément pour après apprendre à jouer ensemble ces techniques.

 

9. Lynyrd Skynyrd – Sweet Home Alabama

Les plus avancés pourront s’aventurer sur le solo de cette musique. Mais dans l’intérêt des guitaristes moins avancés, parlons du riff. Encore une fois, les dead notes rendent le travail subtil. C’est vraiment super pour travailler la vitesse des notes. il faut insister sur les passages de note rapide en commençant à jouer un petit peu plus lentement. merci aux Lynyrd Skynyrd pour ce morceau mythique.

 

10. U2 – Sunday Bloody Sunday

Une musique plutôt motivante sortie en 1983, qui offre un joli cocktail entre arpèges et accords. L’Arpège est plutôt simple, mais attention aux harmoniques naturelles et aux accords barrés. attention aussi aux dead notes juste avant les accords barrés. Les dead notes sont un détail mais si vous voulez vraiment reproduire le même son il faut les faire. Ça a son petit effet. Travaillez d’abord les arpèges et dès que vous êtes prêt travaillez les accords.

 

CONCLUSION

Commencez par jouer lentement puis accélérez le mouvement petit à petit. On espère que ces 10 riffs vous aideront à progresser rapidement, n’oubliez pas que vous avez 1000 tablatures disponibles sur notre site. Vous pouvez les consulter gratuitement et quand vous voulez !

Et vous, quel est votre riff préféré ?

 

Laisser un commentaire